Une société par actions simplifiée est une forme juridique qui apporte beaucoup plus de liberté aux entrepreneurs. En effet, le statut SAS se situe entre une société de capitaux et une société de personnes. Ce qui fait que l’entreprise a des similitudes avec la société anonyme d’un côté et la société à responsabilité limitée d’un autre côté. C’est un statut qui implique plusieurs associés lors de la création d’entreprises. De même le statut devient SASU (société à action simplifiée unipersonnelle) quand il n’y a qu’un seul associé. Les associés peuvent être des personnes morales ou des personnes physiques.

Un statut vieux de deux décennies en France

Le statut sas existe en France depuis une vingtaine d’années. Avec les avantages de fonctionnement qu’il offre aux associés, il est devenu le deuxième statut privilégié des entrepreneurs. D’autant plus que ce statut peut être choisi lors de la transformation d’une société déjà en exercice. En choisissant la SAS, les associés déterminent en toute liberté le fonctionnement de leur société ainsi que sa gestion en fonction de leurs besoins.

Pourquoi opter pour ce statut ?

Si les créateurs d’entreprise optent de plus en plus pour ce statut, c’est parce que les bénéfices qu’ils y tirent sont considérables. Les principaux avantages sont :

  • une valeur minimum du capital social qui n’est pas limitée. Avec seulement 1 € vous pouvez constituer votre société, mais il faut plus pour être crédible.
  • Une marge de manœuvre considérable des associés lors de la rédaction des statuts de la société.
  • La facilité du régime social des dirigeants.
  • La diminution de la responsabilité des actionnaires concernant les dettes de l’entreprise.
  • L’intérêt que l’entreprise suscite auprès des investisseurs sur le marché.

Compte tenu de tous ces avantages cités, le statut SAS s’avère donc être une forme juridique fiable pour les entrepreneurs.